Sur l’initiative du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique, les autorités préfectorales et communales de Faranah, ont procédé ce mercredi 13 novembre, au lancement officiel de la quinzaine artistique à travers une grande mobilisation des populations à cet effet à la maison des jeunes de Faranah.

Cette cérémonie qui se tiendra du 15 au 18 novembre prochain, connaitra la participation  des différentetroupes artistiques et percussionnistes de la régionTrès satisfait de la qualité de l’organisation, l‘inspecteur régional des sports, de la culture et du patrimoine historique, Keletigui Traoré a félicité et encouragé  les jeunes et femmes pour leur déplacement, afin de réactiver le génie culturel sur l’ensemble du territoire national particulièrement dans la  région de Faranah. 

« La relance des quinzaines artistiques et le festival national de la part du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique constitue une parfaite illustration des autorités de faire  de la culture une priorité qui permettra à notre pays de retrouver sa place d’antan. C’est pourquoi, j’invite les acteurs et intervenants du secteur culturel pour faire de cette action un véritable vecteur de développement », a déclaré  Keletigui Traoré, inspecteur régional des sports, de la culture et du patrimoine historique de Faranah.  

La cérémonie de lancement de la quinzaine artistique a accusé du retard à Faranah de la part des artistes qui ont exigé à ce que leur droit  d’auteur soit payé avant toute prestation. Mais malgré cette anomalie, la fête a effectivement eu lieu dans la salle de la maison des jeunes sise au quartier ‘’Circoloni’’ en plein centre ville.

À fin de soutenir les actions du gouvernement, à travers le ministère des sports, de la culture et du patrimoine dirigé par Bantama Sow, cette initiative vise à consolider la paix, mais également  à promouvoir la culture dans son ensemble, car cette quinzaine artistique sera suivie très prochainement de l’organisation du festival national des arts et de la culture en abrégé (FENAC) comme pour dire que la culture guinéenne est de retour sur à travers le monde.

Pour ce programme d’ouverture, nous avons assisté à la prestation de l’orchestre ‘’Les sorciers de  Josemar de Faranah’’ pour une démonstration de 30 minutes riche en couleurs et en sons devant les membres du jury essentiellement, axée sur le renforcement de l’unité et de la paix entre les guinéens, qui d’ailleurs est le thème retenu pour cette année.

En plus de ces vedettes, il faut préciser que l’ensemble instrumental, la percussion de Kissidougou et de Dabola sont attendus dans les jours à venir pour  leur prestation également.

Facely Diawara, envoyé spécial de l’Ujacgui depuis le Sankaran

Plus d'articles...