Guinée: les officiels guinéens et leurs familles privés de visa américain

guinee
Typography

Après la mise en garde, place à la sanction? C’est du moins l’impression après la décision du département américain de la sécurité intérieure de priver de visa les officiels guinéens et leurs familles désireux de se rendre aux Etats-Unis. La mesure prend effet à compter du 13 septembre, précise l’ambassade des Etats-Unis dans un communiqué de presse.

Cette décision est motivée par l’application de l’article 243 (d) de la loi sur l’immigration qui stipule qu' »à la requête du Secrétaire à la Sécurité Intérieure pour cause de refus d’un pays en particulier d’accepter ou de retarder de manière déraisonnable le retour de ses ressortissants, le Secrétaire d’Etat doit ordonner aux officiers consulaires de suspendre la délivrance des visas jusqu’à ce que le Secrétaire à la Sécurité Intérieure l’informe que le pays en question a accepté le retour ces individus« .

Plus loin, la représentation américaine invite les concernés: «si vous êtes concernés par cette mesure de suspension de visa, mais choisissez de demander le visa, nous procéderons à votre interview mais ne serons pas en mesure de vous délivrer le visa jusqu’à la levée de la mesure de suspension. Veuillez en tenir compte avant toute demande de visa, s’il vous plait. Les frais de demande de visa ne seront pas remboursés »

Outre la Guinée, trois autres pays (Cambodge, l’Erythrée et la Sierra Leone) sont accusés de ne pas coopérer avec les autorités américaines pour l’expulsion de leurs ressortissants illégalement installés aux Etats-Unis. Au mois d’août, le département de la sécurité intérieur avait menacé de sanction contre ces quatre pays.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

+224 666 62 25 24

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS