BOKE: les manifs font un mort

guinee
Typography

Visiblement, l’érection de la ville de Boké en zone économique spéciale tarde à faire ses effets. En tout cas, un des problèmes que cette décision est censée résoudre demeure encore. Il s’agit notamment de la faible allocation des services sociaux de base. Ainsi, depuis ce lundi, des manifestations ont repris dans la région en raison, dit-on, d’une nouvelle rupture dans la desserte du courant électrique. Née d’une panne technique, cette rupture a donc jeté à nouveau les jeunes dans la rue. Conséquences ? On y a enregistré en particulier ce mercredi des scènes de violences et de vandalisme dignes des dernières manifestations. Diverses sources font même état d’une victime, tuée par des balles réelles.

Le décès serait consécutif à un affrontement entre les manifestants et les forces de l’ordre, à la mi-journée. Les agents en charge du maintien de l’ordre auraient usé d’armes réelles. Mais on rapporte aussi de nombreux blessés dans leurs rangs. Par ailleurs, à l’image des derniers événements du genre dans la région, les manifestants se sont attaqués à des biens publics et privés. De nombreux cas de vandalisme sont en particulier relevés. Comme on peut l’imaginer, la circulation, quant à elle, est littéralement paralysée.

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS