Kissidougou : enfin un nouveau président pour le syndicat des transporteurs

guinee
Typography

Après le saccage des bureaux du syndicat des transporteurs de Kissidougou et les interpellations qui en ont suivies,  le nouveau président dudit syndicat a été désigné le 10 septembre dernier. Son nom, Mouminy Balla Kaba. Agé de 31 ans, il est marié et père de 9 enfants.

Juste après cette consécration, le jeune président du syndicat des transporteurs de Kissidougou a exprimé ses tout premiers sentiments au micro de Guinéenews : « Je remercie le bon Dieu et l’ensemble des chauffeurs qui ont placé leur confiance en ma modeste personne pour diriger désormais notre syndicat. En prenant les rênes de notre organisation, je suis bien conscient des difficultés traversées par les chauffeurs. Je promets de m’y employer conformément aux textes qui nous régissent pour améliorer leurs conditions de travail.»

S’agissant du cas du groupe de Facély aujourd’hui en prison après le saccage des locaux du syndicat, le nouveau président déclare : « les membres du groupe de Facély ont été arrêtés, mais ce n’était pas mon souhait. Je ne veux pas qu’ils restent en prison. Mon souhait, c’est de les voir libres et travailler avec eux pour améliorer les conditions de travail des chauffeurs. Nous sommes tous là pour le développement de Kissidougou. Nous devons éviter la casse. Je demande toujours à ce qu’on respecte les lois. Même moi qui suis président du syndicat, je dois me  soumettre aux lois parce que personne n’est au dessus d’elles. Je demande à tous le monde de venir se joindre à moi, même ceux qui ne m’ont pas élu, pour travailler ensemble. »

Comment Mouminy Balla Kaba a été désigné ?

Sur les tractations ayant abouti à la désignation du nouveau président, le porte- parole de l’union locale des travailleurs de Kissidougou, Fassouman Kourouma, explique: « il a été demandé aux  trois groupes, à savoir le groupe de Facely Mara, celui de Sékouba Mara et Mouminy Balla Kaba de fournir, chacun, 10  membres pour constituer la liste du comité transitoire en attendant les élections réelles. Mais le groupe de Facely avait décliné l’offre en disant qu’ils ne participent pas à ce comité transitoire. Finalement il ne restait plus deux postulants pour briguer la présidence. Il s’agit de Sékouba et Mouminy Balla.  Ils ont confectionné une liste de 21 membres par consensus. Cette liste a été remise à la mission de la fédération nationale. Enfin de compte, la fédération a retenu, après les communications avec le bureau exécutif de Conakry de la CNTG, un bureau composé de  21 membres. La fédération a fini par retenir un mandat de 4ans pour ce bureau installé dont le président est Mouminy Balla Kaba. »

Par ailleurs, il faut souligner que depuis la mise en place du nouveau bureau dirigé par Mouminy Balla Kaba, il y a bien d’autres voix qui s’élèvent pour  exprimer leur désapprobation par rapport au statut de ce nouveau bureau. Parmi ces dissidents, il faut citer les autorités préfectorales et communales qui soutiennent qu’en raison du contexte dans lequel ce bureau a été élu, il mérite d’être considéré comme un comité transitoire. Parce qu’il n’y a pas eu, affirment-ils,  d’élection et le temps de fonctionnement devrait être écourté à cet effet.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS