Rentrée parlementaire au Sénégal: peu de jeunes au sein de l'hémicycle

International
Typography

L'installation des nouveaux députés sénégalais élus en juillet dernier a lieu ce 14 septembre à l'Assemblée nationale de Dakar : 165 parlementaires qui auront pour tâche de voter les lois et de suivre les politiques publiques de ces cinq prochaines années. Une Assemblée majoritairement gagnée à la mouvance présidentielle et dont la moyenne d'âge est de 54 ans, révèle l'ONG dakaroise Enda, qui s'est justement penchée sur la quasi-absence de représentation de la jeunesse au sein de l'hémicycle.

L'organisation Enda Lead Afrique s'est intéressée à l'âge des nouveaux députés sénégalais et a découvert que seuls 4 parlementaires sur 165 ont moins de 35 ans.

Pour Robert Sène, à l’origine de l'étude, ce ne sont pas les Sénégalais qui n'élisent pas de jeunes pour les représenter, mais bien les coalitions et partis qui n'investissent quasiment aucun jeune sur leurs listes ou les places dans des positions peu éligibles. « L'âge moyen à l'Assemblée est de 54 ans. Par contre lors des investitures, sur les listes, cet âge était de 44 ans. Les personnes âgées de plus de 60 ans étaient placées sur les positions les plus éligibles, or les jeunes qui étaient investis le plus souvent étaient dans des positions peu éligibles », constate-t-il.

Les moins de 35 ans représentent pourtant la première force démographique du Sénégal. Leurs besoins et leurs attentes ne seront donc défendus par quasiment aucune voix au sein de la nouvelle Assemblée, explique Moussa Mbaye Gueye, directeur exécutif du programme Enda Lead : « Sur la tranche d'âge de 0 à 40 ans, ils représentent presque 82% de la population sénégalaise. Sur des politiques de développement et tout ce qu'il y a comme décision à prendre, ça va plus impacter cette population dans les prochains 10 à 25 ans. Il est bon aujourd'hui que les personnes qui sont plus en phase de prendre des décisions soient plus dans ces 82% que dans le reste

Un observatoire est en train d'être créé pour inciter les jeunes à prendre part au processus démocratique et à s'engager en politique, dans l'optique notamment de la présidentielle de 2019.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS