Ligue des champions UEFA: les Ivoiriens Doumbia et Aurier ont brillé

Sport
Typography

Seydou Doumbia premier buteur

Alessandro Del Piero, Zlatan Ibrahimovic, Cristiano Ronaldo, Andrés Iniesta, Seydou Doumbia: quel est le point commun entre eux? Tous ont eu le titre honorifique de premier buteur d’une saison de Ligue des champions. L’année dernière, c’est l’attaquant uruguayen du PSG Edinson Cavani qui avait été le premier à faire trembler les filets. Pour ce cru 2017-2018, c’est Seydou Doumbia, 29 ans, qui a marqué le premier but de la phase de poules, celle qui réunit les 32 meilleurs clubs d’Europe.

L’attaquant ivoirien a marqué, de la tête après seulement une minute et sept secondes de jeu, le premier but du Sporting (aussi appelé Sporting Portugal) sur le terrain des Grecs de l’Olympiakos. Il a ensuite donné une passe décisive. A l’arrivée, le Sporting peut remercier Doumbia, déterminant dans la victoire des Portugais (2-3). Il faut remonter à 1992 et la première Ligue des champions de l'ère moderne pour retrouver trace d'un premier buteur africain: à l'époque, le Nigérian Daniel Amokachi avait marqué pour le FC Bruges.

[STAT]
Premier buteur de la phase de groupes de la Ligue des champions depuis 1992-1993. pic.twitter.com/VrL3jZJiP0

Xavi McBeal (@XaviMcBeal) 13 septembre 2017

Salah répond à Ben Yedder

Pour son retour en Ligue des champions, Liverpool a été cueilli à froid par le FC Séville. Il n’a fallu que cinq minutes au Franco-Tunisien Wissam Ben Yedder (international Espoir français mais encore jamais sélectionné chez les A français ou tunisiens) pour trouver l’ouverture. Les Reds ont égalisé peu après grâce à Roberto Firmino. Puis, ils ont pris l’avantage grâce à l’Egyptien Mohamed Salah, combattif et un peu chanceux sur son tir détourné. Dans la foulée, le Sénégalais Sadio Mané, suspendu en Angleterre mais pas pour les compétitions européennes, a provoqué un penalty, mais Roberto Firmino a envoyé son tir sur le poteau. Dommage pour Liverpool, car Séville a égalisé en seconde période grâce à Joaquin Correa (2-2).

Guardiola se prive de Touré, Aurier réussit sa première avec les Spurs

Manchester City a été sans pitié aux Pays-Bas face au Feyenoord Rotterdam, balayé par les visiteurs (0-4). Les Citizens se sont imposés sans Yaya Touré. Le milieu de terrain n’était même pas dans le groupe convoqué par Pep Guardiola. Entre l’Ivoirien et l’entraîneur de City, les rapports sont compliqués depuis l’époque où ils se sont connus à Barcelone. Le coach a justifié sa décision de ne pas convoquer l’Eléphant: d’après lui, il s’agit d’un « choix sportif » et Yaya Touré « sait pour quelle raison » il n’a pas été appelé. « Je demande de faire le maximum. Je veux plus de la part de Yaya, plus de la part de tout le monde », a ajouté Guardiola.

Recruté au PSG par Tottenham, Serge Aurier a connu sa première titularisation avec les vice-champions d’Angleterre face au Borussia Dortmund. Le défenseur ivoirien n’a été impliqué ni sur les buts des Spurs, ni sur celui du Borussia (3-1), mais il a livré une copie propre, saluée par la presse britannique. L’ancien Parisien a même exécuté un geste surprenant pour dégager très proprement son camp.

[? VIDEO] ⚽ #TOTBVB
Serge Aurier invente un nouveau geste technique face à Pulisic... Et c'est payant !??? https://t.co/S5YYqr8czl

beIN SPORTS (@beinsports_FR) 13 septembre 2017

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS